partager

Bonjour, ingénieur acousticien 41 AA !

Et si un jour on ne vous laissait travailler qu’à la condition que vous soyez le premier à pointer ? En 2150 il y a du travail pour tous, oui mais c’est la loi du plus fort. Ou plutôt, celle du plus rapide. Alors levez-vous de bonne heure, ou bien plus sûrement dormez sur le parking de votre entreprise. Et foncez ! Soyez le bienvenu au 22ème siècle. Plongez dans la société féroce de Fatima Sati et vivez à travers le regard hagard de Yves Tirelli d’extraordinaires mésaventures.


Ça y est les voilà…, réalisa Yves soudain cafardeux. Depuis le temps qu’il les attendait, ceux-là ! Les types envoyés par le tribunal de Recouvrance. Il avait pourtant fini par croire, par espérer, qu’on l’avait oublié. Qu’on avait fini par reconnaître dans les hautes sphères du Multiplexe local qu’il ne méritait pas la peine qu’il s’apprêtait maintenant à subir, ou bien que son dossier, égaré quelque part dans les méandres d’un service administratif encombré de bureaux eux-mêmes encombrés de classeurs, ne referait jamais surface Bien qu’il craignît de croiser son regard, il se retourna vers Cathy.
– Je ne savais pas comment te l’annoncer, avoua-t-il confusément.
– Mais n’importe comment ! Tu es vraiment le dernier des minables que j’aurais dû choisir ! Nous voilà taulards ! Oh, seigneur, qu’est-ce que c’est ? s’exclama-t-elle en reculant d’un pas.

Un ouvrier venait d’apparaître derrière la fenêtre. Il avait pris soin de longer le mur de façade pour, insidieusement, surprendre le couple en pleine tourmente. L’ouvrier, laid et trapu, la lèvre supérieure couverte d’une épaisse toison hirsute, les salua d’un geste dont la courtoisie jurait avec son allure, avant de déposer son chargement à ses pieds. Il se releva, leur lança un nouveau coup d’œil puis il tourna les talons et rejoignit ses collègues réunis autour de la camionnette.
Les mots Service Pénitentiaire imprimés en grands caractères blancs entre ses omoplates bossues firent frissonner Cathy.
– Seigneur ! dit-elle.

Et bien entendu, Madame Bille-en-tête, la voisine tellement chiante, était là elle aussi, aux premières loges ; le menton sur sa haie, curieuse comme une poule qui s’ennuie à mourir. Et bien meurs ! Meurs ! C’était désespérant : comme un astronome scrutant la lueur d’une supernova en attendant l’inévitable explosion finale, cette vieille bique observait avec délectation ce qui se passait chez ses voisins en espérant qu’il survienne finalement le pire. (Elle aurait ce qu’elle attendait cette fois !) Cette peste était un nid de ragots. Un foyer infectieux. Le premier maillon d’une épouvantable chaîne d’informations de proximité qui étranglait tout le quartier. Une détestable vieille bique que Yves et Cathy avaient surnommée Bille-en-tête parce qu’elle n’en démordait jamais, et qu’ils supportaient tant bien que mal depuis des années.


Commentaire :

Dans Bonjour, ingénieur acousticien 41 AA, vous suivrez les péripéties qui ponctuent l'existence d'un héros ordinaire, Yves Tirelli, brisé petit à petit par toute l'horreur d'une société futuriste, où la vie d'un homme n'a presque plus de valeur.


Retrouvez cette histoire dans le recueil Un dernier homme, pour la route ?

acheter

Disponible


partager

Précédent

110 pages
Disponible
Version électronique : 1 €

Suivant